Avro Avian IVM

  • Biplan biplace conçu et construit au Royaume-Uni par A.V. Roe and Company Limited (Avro) pendant les années 1920 et 1930.
  • Destiné initialement à l'aviation légère récréative, mais utilisé aussi comme avion d'entraînement par des pilotes civils et certaines forces aériennes du Commonwealth.
  • À l'instar du de Havilland D.H.60 Moth, utilisé principalement par des propriétaires privés, des exploitants civils et des aéroclubs.
  • Piloté par W. R. « Wop » May en janvier 1929 lors du vol historique d'Edmonton à Fort Vermilion (Alberta) pour transporter de l'antitoxine de la diphtérie.
Période
Entre-deux-guerres (1919-1938)
Rôles
Aéronef d’entraînement
Premier vol
1926 (Avro 581)
Emplacement
Pavillon d'entreposage.

Historique

Envisagé au point de départ en tant qu’avion privé-léger, l’Avro Avian a également servi au sein d’écoles de pilotage civil et dans certaines forces aériennes du Commonwealth. Au Canada, les Avian civils ont servi dans de nombreux aéro-clubs et avec des pilotes de brousse. La trentaine d’appareils acquis par l’Aviation royale du Canada ont peu volé : ils ont surtout servi à l’entraînement du personnel au sol, ou ont été confiés à des aéro-clubs. L’Ottawa Car Manufacturing Co. a assemblé 39 Avian IVM.

W.R. (Wop) May a effectué en 1929 un vol historique en plein hiver dans un Avian, d’Edmonton à Fort Vermillion (Alberta), afin de livrer du sérum antidiphtérique. Contrairement aux modèles antérieurs, dont les fuselages étaient de bois, celui du IVM est en tubes d’acier. La lettre « M » de sa désignation signifie « métal ». Exception faite de certaines parties des ailes et de la queue, les composantes utilisées dans les Avian assemblés au Canada ont été fabriquées en Angleterre.

Exemplaire du Musée

Numéro d’immatriculation
CF-CDQ
Fabricant
Ottawa Car Manufacturing Co., Canada
Date de fabrication
1930
Numéro de construction
R3/CN/314
Date d’acquisition
1968
Provenance
Don de C. Graffo
Numéro de catalogue
1968.0898.001

L'Avro Avian du Musée est arrivé à l'Aviation royale du Canada en provenance du Royaume-Uni. en avril 1930. Le ministère de la Défense nationale l'a transféré à l'aéroclub de Moose Jaw en 1932. L'aéroclub de Winnipeg en est devenu propriétaire en 1935. En 1937, il est passé aux mains d'un propriétaire privé. L'avion est resté entreposé pendant la Deuxième Guerre mondiale puis a été acheté par Charles Graffo qui l'a légué au Musée en 1968.

Caractéristiques

 

Envergure 8.5 m (28 pi)
Longueur 7.4 m (24 pi 3 po)
Hauteur 2.6 m (8 pi 6 po)
Poids à vide 454 kg (1 000 lb)
Poids maximum 726 kg (1 600 lb)
Vitesse de croisière 137 km/h (85 mi/h)
Vitesse maximale 160 km/h (100 mi/h)
Vitesse en montée 229 m (750 pi) /min
Plafond pratique 3 810 m (12 500 pi)
Autonomie 644 km (400 mi)
Moteur Un moteur Armstrong Siddeley Genet Major en étoile de 100 ch