Canadair CL-84 Dynavert

  • Bimoteur expérimental canadien conçu et construit par Canadair Limitée entre 1964 et 1972.
  • Son aile basculante lui permettait d’effectuer des décollages verticaux ou courts (ADAC/ADAV).
  • Issu de l’engouement, dans les années 1950 et 1960, pour les avions convertibles (appareils ayant les capacités des avions et des hélicoptères).
  • Système de commandes de vol conçu par Karlis Irbitis, un brillant ingénieur letton arrivé au Canada en 1948.
  • Non produit en série, bien que quatre exemplaires de cet appareil aient été construits et trois essayés en vol, parce que le marché n’était pas prêt et la technologie complexe de cette machine n’était pas encore tout à fait au point.
  • Les avions convertibles ne sont entrés en service qu’au cours de la première décennie de ce siècle.
Période
1960 à 1969
Rôles
Aéronef expérimental
Premier vol
le 15 septembre 1972
Emplacement
Aire d’exposition permanente

Historique

Appareil expérimental doté d’une voilure basculante, le CL-84 devait servir à réaliser un aéronef qui pouvait à la fois décoller et atterrir verticalement tout en offrant les capacités d’une voilure fixe à faible vitesse. Canadair a vraiment innové avec cet appareil. Elle a construit quatre CL-84 et même si deux d’entre eux se sont écrasés en raison d’un bris mécanique, sans perte de vie toutefois, le concept lui-même était, estime-t-on, une réussite. Malgré l’évaluation favorable, aucune commande n’a cependant été obtenue et les études ont dû être abandonnées.

La principale caractéristique du Dynavert était sa voilure, équipée de deux moteurs actionnant des hélices de grand diamètre, et qui pouvait basculer de 90 degrés. Le décollage vertical se faisait avec l’aile basculée et la transition au vol normal s’effectuait en ramenant lentement l’aile en position horizontale. Pour réaliser un atterrissage vertical, on inversait le processus.

Exemplaire du Musée

Numéro d’immatriculation
CX8402 (FAC)
Fabricant
Canadair Ltd Canada
Date de fabrication
1969
Numéro de construction
3
Date d’acquisition
1984
Provenance
Don de Canadair Ltd
Numéro de catalogue
1984.1213.001

Ce CL-84, le troisième prototype, a été construit par Canadair Limitée à Montréal en 1969. Bien que des essais au sol aient été effectués en 1969, il n’a volé qu’en septembre 1972, quand les tests en vol auxquels participaient le Canada, les États-Unis et le Royaume-Uni ont commencé.

Les essais commencés au Canada se sont poursuivis à compter de décembre 1972 au centre d’essai de la U.S. Navy de Patuxent River (Maryland) où l’appareil est resté pendant presque tous les dix huit mois suivants. Le 5 avril 1973, dans le cadre de ces essais, on réussit pour la première fois la transition du vol en translation au vol stationnaire en conditions de vol aux instruments. Des essais ont également été effectués à partir des porte-hélicoptères USS Guam et USS Guadalcanal. En tout, 196 vols d’essai ont été réalisés, pour un total de 169 heures de vol. Sans marché, le programme a été abandonné en 1974.

Au cours des dix années suivantes, Canadair a entreposé le CL-84 puis en a fait don au Musée en 1984. Airtech Canada Aviation Limited de Peterborough a restauré l’appareil entre juillet 1993 et octobre 1994.

Caractéristiques
   

 

Envergure 10.6 m (34 pi 8 po)
Longueur 16.3 m (53 pi 7 1/2 po)
Hauteur 5.2 m (17 pi 1 1/2 po)
Poids à vide 3 980 kg (8 775 lb)
Poids maximum 6 577 kg (14 500 lb)
Vitesse de croisière 497 km/h (309 mi/h)
Vitesse maximale 517 km/h (321 mi/h)
Vitesse en montée 1 280 m (4 200 pi) /min
Plafond pratique Inconnue
Autonomie 677 km (420 mi)
Moteur Deux turbopropulseurs Lycoming T-53 Model LTC 1K-4C de 1 500 ch chacun