Canadair Sabre 6

  • Chasseur monomoteur à réaction conçu par North American Aviation Incorporated et produit au Canada par Canadair Limitée entre 1950 et 1958.
  • Appelé F-86 aux États-Unis.
  • Chasseur par excellence du monde occidental au début des années 1950 utilisé par l’U.S. Air Force en Corée contre les MiG-15.
  • En service dans l’ARC en Europe dans le cadre des obligations du Canada envers l’OTAN.
  • A atteint des vitesses supersoniques en piqué, la première fois au Canada en 1950 lorsque piloté par Al Lilly, pilote d’essai.
  • Modèles Mark 5 et 6 construits seulement au Canada; ce sont des versions améliorées du chasseur équipées d’un puissant moteur Orenda conçu au Canada.
  • Utilisé par l’équipe de voltige aérienne de l’ARC, les Golden Hawks, de 1959 à 1964.
Période
Après-guerre (1945-1959)
Rôles
Chasseur
Premier vol
le 1er octobre 1947
Emplacement
Aire d’exposition permanente.

Historique

En 1948, l’Aviation royale du Canada choisissait le North American F-86 Sabre, pour en faire le nouveau chasseur qui lui permettrait de remplir ses engagements envers l’OTAN en Europe. Ces appareils ont été construits par Canadair, à Montréal. Les premiers appareils étaient semblables à leur cousin américain, mais les Sabre 5 et 6 étaient équipés de moteurs Orenda conçus et fabriqués au Canada. Le Sabre 6, avec sa puissance supérieure et sa voilure à becs de bord d’attaque, était la version la plus perfectionnée construite par Canadair. Les Sabre, fabriqués à Montréal, ont servi le Canada, ici et outre-mer, et ont également équipé les armées de l’air de Grande-Bretagne, d’Allemagne de l’Ouest, d’Afrique du Sud et de Colombie, sans oublier celle des États-Unis.

Au début des années 1950, le Sabre 2 en service dans l’ARC était le seul chasseur à voilure en flèche de l’OTAN. En tant que chasseur de jour, le Sabre 6 n’avait pas son pareil en Europe. Les deux premières escadrilles de Sabre sont arrivées en Europe sur le porte-avions NCSM Magnificent. Par la suite, les Sabre ont traversé l’Atlantique par leurs propres moyens, guidés par un North Star et en suivant l’itinéraire suivant : Saint-Hubert (Québec), Goose Bay (Labrador), Groenland, Islande, Kinloss (Écosse) et enfin, Allemagne.

Exemplaire du Musée

Numéro d’immatriculation
23455 (ARC)
Fabricant
Canadair Ltd Canada
Date de fabrication
1955
Numéro de construction
1245
Date d’acquisition
1964
Provenance
Transféré par l’ARC
Numéro de catalogue
1967.0683.001

Ce Sabre 6 a été construit en février 1955 par Canadair Limitée de Montréal. Il a été essayé en vol et accepté par l’ARC en mars de la même année.

Le 4 juillet 1955, ce chasseur a été livré à la 444e Escadrille basée à Baden-Soellingen (Allemagne de l’Ouest) pour qu’il contribue à la défense de l’Europe de l’Ouest. En septembre 1958, il a été transféré à un détachement des services techniques chez Scottish Aviation Limited à Prestwick (Écosse), fort probablement pour subir des travaux de maintenance. Il est resté en Écosse jusqu’à l’automne 1959 puis a été envoyé à la base aérienne de Zweibrucken (Allemagne de l’Ouest) où il a été entreposé jusqu’en août 1961, lorsqu’il est retourné chez Scottish Aviation. En novembre, il était dans un dépôt de l’ARC de London (Ontario).

En janvier 1964, il a été envoyé au 6e Dépôt de réparation de Trenton (Ontario) d’où l’ARC, en avril de la même année, l’a transféré à la collection du Musée. Il porte maintenant les couleurs de la 444e Escadrille « Cobra ».

Caractéristiques
   

 

Envergure 11.6 m (37 pi 11 1/2 po)
Longueur 11.4 m (37 pi 6 po)
Hauteur 4.5 m (14 pi 9 po)
Poids à vide 4 816 kg (10 618 lb)
Poids maximum 6 628 kg (14 613 lb)
Vitesse de croisière 787 km/h (489 mi/h)
Vitesse maximale 975 km/h (606 mi/h)
Vitesse en montée 10 668 m (35 000 pi) / 4 min 42 s
Plafond pratique 16 460 m (54 000 pi)
Autonomie 584 km (363 mi)
Moteur Un turboréacteur Avro Canada Orenda 14 de 3 300 kg (7 275 lb) de poussée statique