Stitts SA-3A Playboy

  • Monoplan monoplace à aile basse américain de construction amateur conçu par Ray Stits à l'aéroport de Flabob (Californie) en 1952.
  • Vendu en kits aux constructeurs amateurs; plans offerts à la vente en 1953. (Un avion doit être construit à 51% par un constructeur amateur pour entrer dans la catégorie « Construction amateur ».)
  • Conception simple et robuste en tubes d'acier, bois et toile.
  • Très populaire chez les constructeurs amateurs.
  • Construit à mille exemplaires depuis les années 1950; à l'origine du regain d'intérêt pour la construction amateur américain après la Deuxième Guerre mondiale.
  • Version biplace (désigné SA-3B) également proposée.
Période
Après-guerre (1945-1959)
Rôles
Aéronef de sport
Premier vol
octobre 1955
Emplacement
Pavillon d’entreposage.

Historique

Dans les années 1920 et 1930 la construction d’aéronefs à partir de kits et de plans a été une occupation très populaire chez les amateurs aux États-Unis. Pendant les années 1950, la Experimental Aircraft Association of Canada a été formé pour promouvoir la construction amateur. Le Stitts SA-3A est un avion acheté en kit. L’appareil construit par Keith S. Hopkinson était une version considérablement modifiée : le capot de moteur était celui d’un PiperJ-3, la casserole d’hélice provenait d’un Cessna 170, les haubans de voilure, d’un Tiger Moth, le train d’atterrissage, d’un Cessna 140, tandis que les carénages de roues étaient ceux d’un Stinson 108.

On crédite M. Hopkinson d’avoir persuadé Transports Canada de faciliter l’immatriculation des aéronefs de construction amateur. Son Playboy fut le premier aéronef de construction amateur immatriculé au Canada après la Deuxième Guerre mondiale.

Exemplaire du Musée

Numéro d’immatriculation
C-FRAD
Fabricant
Construction amateur (Keith Hopkinson), Canada
Date de fabrication
1955
Numéro de construction
5501
Date d’acquisition
1978
Provenance
Achat
Numéro de catalogue
1978.1049.001

Ce Stits SA-3A Playboy a été assemblé en onze mois par Keith « Hoppy » Hopkinson de Goderich (Ontario) en 1955. Hopkinson, à partir d'un kit conçu par Ray Stits à l'aéroport de Flabob (Californie) a considérablement modifié l'appareil en utilisant des pièces d'un Piper J-3, d'un Cessna 170, d'un de Havilland Tiger Moth, d'un Cessna 140 et d'un Stinson 108. Il a baptisé son avion « Little Hokey ».

Pendant environ dix ans, jusqu'à environ le milieu des années 1950, le ministère des Transports n'a pas certifié un seul aéronef de construction amateur. Hopkinson a persuadé le ministère d'assouplir les règles régissant la certification des aéronefs de construction amateur. Son Playboy a été le premier aéronef de construction amateur certifié en catégorie Avions ultralégers.

En 1977, Don Kernohan de Richmond (Ontario) a acheté ce Playboy. Le Musée le lui a racheté l'année suivante.

Caractéristiques

 

Envergure 6.7 m (22 pi)
Longueur 5.3 m (17 pi 4 po)
Hauteur 1.4 m (4 pi 9 po)
Poids à vide 311 kg (685 lb)
Poids maximum 435 kg (960 lb)
Vitesse de croisière 209 km/h (130 mi/h)
Vitesse maximale 241 km/h (150 mi/h)
Vitesse en montée 305 m (1 000 pi) /min
Plafond pratique 3 660 m (12 000 pi)
Autonomie Inconnu
Moteur Un moteur Lycoming 0-235-C1 à cylindres horizontaux opposés de 100 ch