Taylorcraft BC-65

  • Biplace monomoteur d'aviation privée construit aux États-Unis par Taylorcraft Aviation entre 1938 et 1941.
  • À l'instar des autres modèles B, cet avion était destiné aux acheteurs privés; il était très prisé également des écoles de pilotage participant au programme de formation des pilotes civils des États-Unis.
  • Une variante a été utilisée comme avion d'observation des U.S. Army Air Forces pendant la Deuxième Guerre mondiale.
  • Appelée originalement Taylor Brothers Aircraft, la société qui l'a construit fait partie de ces nombreux avionneurs ayant vu le jour après le célèbre vol transatlantique de Lindbergh en 1927.
  • Taylor Brothers Aircraft construisait des petits biplaces à aile haute plutôt que des biplans à cockpit ouvert plus couramment utilisés à l'époque par les pilotes privés.
  • La filiale britannique Taylorcraft Aeroplanes fondée en 1939 est devenue par la suite Auster Aircraft.
  • En 2010, environ 240 Taylorcraft (de divers types) et 10 Auster étaient inscrits au Registre des aéronefs civils canadiens.
Période
Entre-deux-guerres (1919-1938)
Rôles
Aéronef de sport
Premier vol
1939
Emplacement
Pavillon d’entreposage.

Historique

Charles G. Taylor est un avionneur qui a énormément contribué à l’implantation de l’industrie de l’aviation légère aux États-Unis au cours des années 1930. Il construisait des monoplaces à aile haute simples, sûrs et économiques qui se démarquaient des biplans à cockpits ouverts proposés alors aux pilotes privés.

Après sa faillite, la première compagnie de Taylor fut achetée par W.T. “Bill” Piper. Le Piper Cub est une évolution de l’avion original de Taylor, le Taylor Cub. En 1936, d’autres entreprises, dont Aeronca, Luscombe, Stinson et Cessna, proposaient également des monoplans légers à aile haute. Cette même année, Taylor mit un terme à son association avec Bill Piper pour former la Taylorcraft Aviation Company et poursuivre la conception et la fabrication d’autres avions légers populaires.

Taylor était d’avis qu’un avion dont les sièges étaient côte à côte pouvait avoir d’aussi bonnes performances qu’un avion avec sièges en tandem. Plusieurs modèles de la série des Taylorcraft ont suivi, et notamment le BC-65 motorisé par le nouveau – à l’époque – Continental de 65 ch.

Exemplaire du Musée

Numéro d’immatriculation
CF-BPR
Fabricant
Taylorcraft Aviation Company, États-Unis
Date de fabrication
1939
Numéro de construction
1409
Date d’acquisition
1999
Provenance
Don
Numéro de catalogue
1999.0148.001

Cet avion a été construit en 1939 et importé la même année par l'une des plus célèbres sociétés d'aviation générale du Canada, Leavens Brothers Air Services, de Toronto. Cette société avait été constituée en 1927 par trois frères de Belleville (Ontario) qui donnaient des baptêmes de l'air dans tout le Canada et qui, en 10 ans, avaient fait voler plus de 60 000 personnes. L'entreprise basée à l'aéroport Barker de Toronto s'est ensuite lancée dans la formation en vol ainsi que dans la vente et la réparation d'aéronefs. En 1947, ce Taylorcraft est passé aux mains d'un acheteur privé puis, après avoir été successivement acheté par douze autres personnes, est devenu la propriété de Harry Drover de Collingwood (Ontario), dans les années 1990. Drover l'a restauré et utilisé jusqu'en 1999 puis en a fait don au Musée.

Caractéristiques

 

Envergure 11 m (36 pi)
Longueur 6.7 m (22 pi)
Hauteur 2 m (6 pi 8 po)
Poids à vide 290 kg (640 lb)
Poids maximum 522 kg (1 150 lb)
Vitesse de croisière 150 km/h (95 mi/h)
Vitesse maximale 170 km/h (105 mi/h)
Vitesse en montée 180 m (600 pi) /min
Plafond pratique 4 570 m (15 000 pi)
Autonomie 400 km (250 mi)
Moteur Un moteur Continental A-65 de 65 ch