Historique des aéronefs

Les bénévoles du Musée qui ont piloté et entretenu les aéronefs qui font maintenant partie de la collection du Musée de l’aviation et de l’espace du Canada ont préparé et rédigent actuellement des essais photographiques qui relatent en détail l’histoire de ces aéronefs historiques. Le personnel et les bénévoles du Musée ont le plaisir de mettre ce matériel à la portée du public, pour l’aider à mieux saisir l’importance de l’héritage aéronautique du Canada. Veuillez noter que la plupart des essais photographiques sont rédigés en anglais et sont accompagnés d’un synopsis en français.

Le visionnement et l’impression de ces fichiers nécessite le téléchargement du lecteur Adobe Reader, disponible gratuitement à partir du site Adobe.

Le North American F-86 Sabre (MAvC 19618)

Le North American F-86 est considéré comme l’un des appareils les plus célèbres de la période suivant la Deuxième Guerre mondiale. Sa description est en fonction de la participation aérienne du Canada à l’OTAN et son utilisation par d’autres forces de l’air. De même, les différents modèles de série sont examinés et les détails relatifs aux caractéristiques et à la performance de l’aéronef du Musée sont donnés. L’histoire de cet aéronef tel qu’il a été utilisé par l’Escadrille 444 (F) dans le cadre de travail de l’OTAN est aussi décrite, accompagnée d’une liste provisoire du personnel qui peut avoir piloté cet aéronef.

Lockheed F–104A Starfighter

Téléchargez Lockheed F–104A Starfighter PDF
Le Lockheed F-104A Starfighter (MAvC 30757)

Un précieux souvenir de la flotte canadienne de Starfighter qui a été utilisée par l’ARC et par la suite par les Forces canadiennes pendant plus d’un quart de siècle, surtout dans le cadre de l’engagement du Canada envers l’OTAN en Europe. La priorité est accordée à cet appareil unique qui a établi plusieurs records canadiens d’aviation, et qui occupe maintenant une place de choix au Musée de l’aviation et de l’espace du Canada.

Le Fairchild FC–2W2 (MAvC 15782)

Le Fairchild FC–2W2, un aéronef monoplan monomoteur à cabine fermée typique du genre utilisé au Canada à la fin des années 1920 et au début des années 1930, est présenté en détail. L’histoire de sa conception, ainsi que sa contribution à l’ouverture des régions nordiques du Canada grâce aux relevés aériens et au transport du courrier, est présentée. L’origine de l’aéronef du Musée, l’historique de son utilisation et le processus de sa restauration sont décrits, expliquant comment il en est arrivé à arborer les couleurs et l’immatriculation d’un aéronef de la Canadian Transcontinental Airways.

Le Douglas DC–3 (MAvC 16539)

Le Douglas DC–3, aussi connu sous les noms de C–47 et de Dakota, est examiné soigneusement, y compris son évolution à partir des premiers avions de passagers, ainsi qu’à son développement comme aéronef de transport de guerre presque indestructible. La durabilité de cette « bête de somme » de l’air est mise en valeur, spécialement en relation avec l’aéronef du Musée, une version civile C-FTDJ.

NCSM Bonaventure (MAvC 28490)

Au milieu des années 1930, la Marine royale du Canada considérait la possibilité de mettre en service plusieurs petits porte-avions côtiers, mais la situation financière de l’époque eut bientôt raison de cette idée. Durant la Deuxième Guerre mondiale, les aviateurs canadiens de la Royal Navy britannique décollaient d’un de ses porte-avions et, à partir de 1943, de deux porte-avions auxiliaires convertis par la Royal Navy mais fournis par la marine américaine en vertu du programme prêt-bail États-Unis / Grande-Bretagne. De 1946 à 1971, la Marine royale du Canada a commandé trois porte-avions d’escadre légers construits en Grande-Bretagne spécialement pour les opérations anti-sous-marines et d’appui aérien d’escadres. Ceci est leur histoire ayant pour titre Aircraft Carriers in the Royal Canadian Navy.

Le Piasecki HUP–3 (MAvC 20586)

Voici le récit de l’hélicoptère Piasecki (Vertol) HUP–3, numéro de série 51-16623 (623) du Musée de l’aviation et de l’espace du Canada. Il résume l’histoire du développement de cet appareil et relate la chronologie détaillée de son acquisition en mai 1954 jusqu’à son achat par le Musée canadien de la guerre en 1965. Il retrace ses activités à terre et sur le brise-glace NCSM (Navire canadien de Sa Majesté ) LABRADOR. Il dresse la liste des commandants des deux escadrilles d’hélicoptères dotées de HUP–3 et les noms des pilotes qui ont été aux commandes du 51-16623. Il mentionne aussi les trois Piasecki HUP–3 acquis par la Marine royale du Canada, leurs dates d’acquisition, de retrait et d’élimination.

Le Fairey Swordfish II (MAvC 10874)

En dépit de son allure ancienne, le Fairey Swordfish II, a coulé pour 600 000 tonnes de navires allemands au cours de la Deuxième Guerre mondiale. Il a aussi été utilisé lors de la bataille de Tarente, en Italie, décollant du porte-avions Illustrious.

Des Grumman (S-2A) CS2F-1 Tracker (Canadian) (MAvC 16430)

Les facteurs spécifiques de design du bimoteur Tracker, conçu pour servir sur des porte-avions plus petits de la marine américaine et de la Marine royale du Canada (MRC), sont décrits dans ce texte. L’acquisition de 100 de ces aéronefs pour la MRC, y compris les multiples fabricants concernés, est exposée en détail. Les fonctions de chaque variante de ces modèles y sont décrites, ainsi que les escadrilles où servaient ces aéronefs, de même que leurs commandants et les nombreux officiers de la marine qui ont été aux commandes du TRACKER. Le récit des opérations de l’OTAN et d’un repêchage remarquable est inclus, accompagné de plusieurs photos de ces aéronef en vol et au sol.

Le McDonnell F2H-3 (F-2C) Banshee (MAvC 16886)

De 1957 à 1962, le McDonnell F2H-3 Banshee était en service dans la Marine royale du Canada. Armé de missiles Sidewinder guidés par infrarouge, il s’est révélé l’un des chasseurs de défense aérienne les plus puissants et efficaces de la flotte aérienne canadienne.

Le Sikorsky S-55 HO4S-3 (MAvC 28953)

Ce récit relate le développement, l’utilisation opérationnelle et la configuration du HO4S-3. Il dresse la chronologie du Sikorsky 55877, de son acquisition en juin 1955 jusqu’à son transfert au Musée de l’aviation et de l’espace du Canada en mai 1970, mettant en valeur les sauvetages spectaculaires auxquels il a participé. Il dresse la liste des commandants de deux escadrilles de HO4S-3 de la Marine royale du Canada (MRC) et énumère tous les pilotes qui ont été aux commandes du 55877. Il donne également une liste de tous les Sikorsky HO4S-3 acquis par la MRC, les dates d’acquisition et de désaffectation, leur utilisation et leur élimination.