Exposition de nouveaux aéronefs

En permanence

Grâce à une planification soigneuse et de la patience, le personnel de conservation et restauration a pu réaliser quelques déplacements d'artéfacts en vue d'exposer pour la première fois certains aéronefs, et notamment :

Le Heinkel HE 162A-1 Volksjager

Assemblé et exposé pour la première fois depuis 1960.

Le chasseur à réaction Heinkel He 162 fut conçu, dessiné et construit en 90 jours, dans une effort ultime pour empêcher la défaite de l'Allemagne à la fin de la Deuxième Guerre mondiale. Tel que conçu, le Heinkel He 162, devait être un chasseur peu coûteux, pouvant être fabriqué par une main-d'oeuvre semi-qualifiée à partir de matériaux non-stratégiques. Après qu'on eût réglé les problèmes d'aérodynamique et de structure des premiers exemplaires, l'armée de l'air allemande a reçu ses premiers Heinkel He 162 en 1945, mais rien ne permet de dire qu'ils aient servi en opérations. Les écrits de la période étant fragmentaires, on ne sait pas exactement combien de ces appareils ont été construits. Plus d'information

L'Avro Avian IVM

De retour au Musée depuis peu de temps après avoir subi des travaux de restauration pendant plusieurs années.

Envisagé au point de départ en tant qu'avion privé-léger, l'Avro Avian a également servi au sein d'écoles de pilotage civil et dans certaines forces aériennes du Commonwealth. Au Canada, les Avian civils ont servi dans de nombreux aéro-clubs et avec des pilotes de brousse. La trentaine d'appareils acquis par l'Aviation royale du Canada ont peu volé : ils ont surtout servi à l'entraînement du personnel au sol, ou ont été confiés à des aéro-clubs. L'Ottawa Car Manufacturing Co. a assemblé 39 Avian IVM. Plus d'information

Le TravelAir 2000

Restauré au Musée.

Le premier Travel Air B de série s'est acquis une si grande réputation lors du First National (Ford) Air Tour, en 1925, que le constructeur en a vendu 19 cette année là. En 1928, le modèle B devenait le modèle 2000. Les commandes n'ont cessé d'augmenter jusqu'en 1930, année où on a cessé de construire ce modèle, atteignant un total de 1 550 appareils. Plus d'information

Le de Havilland DH 60X

Le Moth a servi d'avion-école dans nombre d'armées de l'air et d'aéro-clubs, tout en faisant la joie d'une multitude de propriétaires privés dans de nombreux pays. Les 27 premiers appareils sont arrivés au Canada en 1927, en provenance d'Angleterre. Dès 1928, de Havilland Aircraft of Canada assurait l'assemblage et la réparation des Moth à Toronto. Dans les années 1930, on comptait plus de Moth au registre canadien que tout autre type d'appareil. De plus, il est devenu l'avion-école standard de l'Aviation royale du Canada. Rares étaient les pilotes formés au cours des années 1930 qui n'ont pas piloté un Moth à un moment ou à un autre. Plus d'information

L'Épervier X-01

Nouvelle acquisition depuis l'arrivée le 9 août. 2011

Un petit avion acrobatique, conceptualisé, construit et piloté par une équipe de 12 étudiants au baccalauréat en génie mécanique de l'université de Sherbrooke, une première canadienne.

Les aéronefs transférés au hangar d'entreposage pour faire de la place sont les suivants :

Heures d'ouverture du Musée de l'aviation et de l'espace du Canada

Horaire régulier : du mercredi au lundi inclus, de 10 h à 17 h.
Fermé les mardis, sauf ceux de congés officiels et de relâche scolaire.
Fermé à Noël mais ouvert le jour de l’An.
Intersection des promenades de l’Aviation et Rockcliffe.