Accueil
Plan du site | English | Pour nous contacter



La mise en place du système d'éclairage public à l'électricité : technologie, capital et relations publiques

Toutefois, c'est aux expériences de Thomas Alva Edison à partir des années 1870 que l'on doit la conception, et surtout la commercialisation, d'un système autonome intégrant la génération, la transmission et la distribution du courant électrique, ainsi que son utilisation dans l'éclairage public.

Appartenant à cette génération d'inventeurs entrepreneurs qui marquent les deux dernières décennies du XIXe siècle, Edison se montre soucieux de rentabiliser ses recherches et ses inventions. Dans ce but, il s'associe à de grands financiers, comme John Pierpont Morgan et Henry Ford. Il peut ainsi recueillir le capital nécessaire pour mettre sur pied une constellation de sociétés dont les opérations touchent la vente et la distribution de l'électricité ainsi que la fabrication et la mise en marché des équipements électriques qu'il met au point.


Fig. 1 L'éclairage de rues par l'Edison Municipal System. The Edison Electric Light Company, New York, New York, 1887. (Avery Library Microfiche Collection, at 4100 ED 48 1887, Colombia University, New York)

Edison s'inspire en outre des structures de l'industrie du gaz pour concevoir un système d'illumination constamment en évolution et qui, grâce à un bon rapport qualité-prix, devient accessible à un nombre croissant d'utilisateurs. En ce sens, on peut l'associer à la création des grands monopoles qui se développeront ultérieurement dans les services publics d'électricité et dont l'action se basera essentiellement sur la concurrence des marchés. La mise en opération de la centrale électrique de Manhattan en 1882 constitue l'un des premiers exemples de l'application de ce système.

Les démonstrations organisées par Edison à Menlo Park, par Charles F. Brush à Philadelphie, par J.J. Wright à Toronto et par J.-A.-I. Craig à Montréal peuvent se comparer à une stratégie de relations publiques. Tout comme les expositions universelles de Philadelphie en 1876, de Paris en 1881 et de Chicago en 1893, ces manifestations mettent en évidence l'aspect sublime de l'illumination dans le but de stimuler l'enthousiasme des visiteurs et de les persuader d'adopter progressivement ces nouvelles formes d'éclairage.