Accueil
Plan du site | English | Pour nous contacter



L'alliance du gaz et de l'électricité : la formation des grands monopoles

L'évolution des technologies relatives à l'éclairage public, la mise en place des réseaux ainsi que la tarification et la distribution des ressources engendrent, à la fin du XIXe siècle, une compétition féroce entre les entreprises d'électricité et de gaz. Pour avoir accès aux capitaux provenant d'entrepreneurs canadiens, les sociétés se regroupent et forment les grands monopoles caractéristiques du XXe siècle.

Établi en 1901, le système de la Montreal Light, Heat and Power Company (MLHPC) résulte de la fusion de la Royal Electric Company, de la Montreal Gas Company, de la Montreal & St. Lawrence Light & Power Company et de la Imperial Electric Light Company. L'acquisition des propriétés de la MLHPC par le gouvernement provincial en 1944 contribue à la création d'Hydro-Québec.


Fig. 3 Les directeurs de la Ottawa Electric Company et ses associés.(Ottawa Hydro)

Créée également en 1901, la Charlottetown Light and Power Company naît de l'acquisition par la Royal Electric Company, de la Prince Edward Island Electric Company et de la Charlottetown Gas Light Company. La Ottawa Electric Company Limited s'allie, en 1906, à la Ottawa Gas Company pour former la Consolidated Light, Heat & Power Limited qui, en 1915, devient Ottawa Hydro. Dans le but d'offrir aux Ontariens de l'électricité au prix coûtant, les municipalités ainsi que les milieux d'affaires et de l'industrie exercent sur le gouvernement provincial des pressions qui entraînent, en 1906, la création de la Commission hydro-électrique de l'Ontario, devenue Ontario Hydro.