Accueil
Plan du site | English | Pour nous contacter

La plupart des gens connaissent bien la façon dont un prisme divise la lumière en couleurs de l'arc-en-ciel, créant ainsi le « spectre ». On comprend aussi comment les gouttes de pluie créent un arc-en-ciel en réfléchissant la lumière du soleil. Pour les chercheurs de la fin du XIXe siècle et du XXe siècle, la meilleure façon d'analyser la lumière comme moyen de comprendre la nature consistait cependant à créer un spectre à l'aide de lames de verre sur lesquelles on gravait des traits parallèles très fins. Au cours des 150 dernières années, ces surfaces délicates fabriquées de main d'homme, que l'on a désignées par le terme « réseaux spectroscopiques », ont façonné la science de bien des façons.


Table des matières

Retour à Une étude approfondie