À propos du Musée de l’aviation et de l’espace du Canada

Constituer une collection : L’histoire du Musée de l’aviation et de l’espace du Canada

Le Musée ouvre ses portes en 1960 à l’aéroport d’Uplands, à Ottawa. Il ne présente alors qu’une seule des trois grandes collections aéronautiques que possède l’État canadien :

  1. La collection du Musée national de l’aviation – axée sur les avions de brousse et sur les premiers constructeurs d’aéronefs au Canada. (C’était la collection exposée à Uplands.)
  2. La collection du Musée canadien de la guerre – constituée d’avions militaires ayant servi pendant la Première Guerre mondiale et jusque dans les années 1950
  3. La collection de l’Aviation royale canadienne (ARC) – regroupant principalement des aéronefs militaires ayant joué un rôle dans l’histoire de l’ARC

En 1964, le regroupement de ces trois collections forme la Collection nationale de l’aéronautique, dès lors logée dans des hangars datant de la Deuxième Guerre mondiale, à l’aéroport historique de Rockcliffe, à Ottawa. Cette initiative donne aux visiteurs un meilleur aperçu de l’évolution et de l’utilisation des aéronefs au Canada au fil des années, et s’avère un succès extraordinaire.

En 1967, le Musée se joint au Musée national des sciences et de la technologie. La Collection nationale de l’aéronautique continue de s’enrichir d’aéronefs tant militaires que civils ayant une importance dans l’histoire de l’aviation canadienne et mondiale. En 1982, la collection change officiellement de nom et devient le Musée national de l’aviation.

En 1988, le bâtiment d’exposition actuel du Musée ouvre ses portes. Deux ans plus tard, en 1990, la Société du Musée national des sciences et de la technologie – aujourd’hui Ingenium : Musées des sciences et technologies du Canada – voit le jour. Elle regroupe le Musée national de l’aviation et le Musée national des sciences et de la technologie, qui entre-temps est renommé le Musée des sciences et de la technologie du Canada. En 2000, le Musée national de l’aviation devient le Musée de l’aviation du Canada.

En 2005, la Réserve s’ajoute à l’immeuble du Musée. En 2010, le Musée élargit son mandat en y incluant la technologie aérospatiale; il change officiellement son nom et devient le Musée de l’aviation et de l’espace du Canada.

Retour au haut de la page